Le forum du clan Fleur
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Écrits d'aventures et autres légendes du monde des Douzes. -Nexilym

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Eddie

avatar

Messages : 53
Date d'inscription : 11/07/2016
Localisation : En enfer

MessageSujet: Écrits d'aventures et autres légendes du monde des Douzes. -Nexilym   Jeu 22 Sep - 0:51

Vous découvrez un livre dans la bibliothèque du Havre sacb, ce dernier, en cuir foncé de bonne qualité, l'écriture étant vraisemblablement manuscrite, de grandes lettres noirs donnant le ton:
-Légendes du monde des Douzes.

Avec une légère griffe en bas:
-Nexilym

Ouvrez moi semble t-il dire, il vous appel.
Allez vous y succomber ?

Tournerez vous cette page ?

_________________
Un murmure dans l'ombre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eddie

avatar

Messages : 53
Date d'inscription : 11/07/2016
Localisation : En enfer

MessageSujet: Re: Écrits d'aventures et autres légendes du monde des Douzes. -Nexilym   Jeu 22 Sep - 0:53

Vous ouvrez le livre, le première page, blanche, laisse vos yeux glisser sur la suivante, des lettres rouges inscrites.

- Le pouvoir peux faire perdre la tête.

De plus petites en noir.

-Légendes, premier chapitre.


Cette légende se passe durant la période de l'aube rouge, cette guerre datant de bien avant les dofus, période de la création de bonta et brakmar.
Un fier iop à la crinière de feu, l'incarnation physique même de son dieu, venu de la cité blanche, bonta pour les intimes, s'afferais à devenir le guerrier le plus puissant de sa garnisons.
A force d'entraînement, son capitaine d'armes dû admettre qu'il ne faisait plus le poids face à lui.
Il se mit à prier son dieu pour que le iop reste dans leur camp.
Ayant assez attendus avant de rejoindre le front, il décida d'aller affronter seul quelques garnisons brakmariennes, qu'il m'étais en pièce seul.
Les instructeurs le comparais même au dieu iop tant sa puissance était destructrice.
Tant et si bien que le haut commandement eu vent de ses exploits, tant et si bien qu'ils décidèrent de l'envoyer à l'assaut des forces enemies.
Le guerrier se demenais au combat, chevauchant sa transe guerrière avec une maîtrise ayant pour seul égal la dance sadida.
Chaque jour il repoussait l'enemie hors de leurs frontière, emportant autant d'hommes dans la mort que sram lui même.
Enfin, après des mois de luttes acharnées, le haut commandement se posa une question, une seule.
"Ce iop pouvais t-il encore rester dans leurs rangs ?"
Sa puissance les effrayais au plus haut point,ce qui les ammenas au bout de plusieurs jours à la décision de le supprimer.
Ils envoyèrent ce héros de guerre combattre avec milles hommes qui rebrousserent chemin conformément aux ordres, laissant le iop seul face à l'armée rouge, déversant son flot de haine et de violence infinie sur la colline ou il s'était arrêté.
Soudain, un bruit de charge arriva plus en arrière, armes aux poings.
Les paladins bleu de bonta et le marteau pourpre de bramar s'abbatirent dans un même ensemble sur le guerrier.
Il lutta jours et nuits pendant près d'une semaine.
Il posa un genoux à terre,les armées décimés.
Le sol jonché de cadavres fût soudain foulé par la garde rapprocher de bonta, encerclant le iop.
Se détachant d'une bonne tête, le roi de l'époque degaina son épée et dnun ample geste, sectiona la nuque du iop.
Son corps se mouva quelques minutes, maculant le sol d'un rouge vif avant de tomber au sol, inerte.
La légende raconte que son épée aurait été conservé et serait symbole de puissance et de respect en brakmar et que son nom était devenu une injures parmis les armées de bonta.
Selon quelques rares écrits aujourd'hui oubliés, cette épée serait engloutie sous les eaux de nos jours et que, même les créatures marines et les dieux n'osent s'en approcher.

_________________
Un murmure dans l'ombre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eddie

avatar

Messages : 53
Date d'inscription : 11/07/2016
Localisation : En enfer

MessageSujet: Re: Écrits d'aventures et autres légendes du monde des Douzes. -Nexilym   Ven 23 Sep - 18:10

Pages après pages,  vous lisez avant de tomber finalement sur un nouveau chapitre.

De lettres rouges est écrit: À trop chasser le mulou,nous devenons mulou nous même.

Chapitre deux des légendes.

La chasse et la traque sont deux disciplines compliqué n'est-il pas ?

Sigar Davou le savais bien et était ainsi réputé comme meilleur limier de son escouade de chasseurs de monstres. Visiblement, la lune ne lui a pas été favorable ce soir de brumaire.
La mission de son groupe ?
Éliminer un groupe de mulou trop agressifs.
Elle était devenue maîtresse dans l'art de les éliminer.
Et ce d'un nombre incalculable de façons.

Son groupe était composé d'un sram,  d'un iop et d'elle,  fervente adepte de cra.
Ils traquerent le groupe de mulou au travers de la forêt toute une journée,  attendant le moment propice.
La meute étant en permanence sur ses gardes, la tâche fût ardue,  et ils durent attendre la nuit,où les ombres leurs permettrais de rester cacher.
Sous un rayon de lune,  ils s'appercurent que leur couverture avait été percée, les mâles de la meute les entourant à présent.
Le sram n'eu qu'une occasion de fuir,occasion qu'il loupa malheureusement,  et sa vie le quitta dans un bruit de vertèbres brisés.
Le iop lui,  était entré dans la mêlée,tranchant membres et troncs de sa large épée.
Sugar quand à elle sautais de branches en branches ne pouvant agir autrement qu'en regardant ses compagnons se faire démembrés.
Elle décida de mettre fin au combat en sautant au sol, tirant ses flèches à la vitesse du vent.
Le combat semblait terminé.
Mais...
Elle défaillit pourtant à un moment.
Tombant sur le côté, son molet effroyablement déchiqueté.
Le dernier mulou tombais à terre, une dague planté dans le crâne, les mâchoires encore fermement accroché dans sa chair.
Elle réussi pourtant à ramper sur quelques mètres.
Se posant contre un arbre, observant sa blessure, elle se dis que s'en était fini, l'infection l'emporterait d'ici quelques jours d'agonie.
Hors, la pleine lune trônait royalement dans le ciel, apposant sa douce lueur sur son territoire et sur ses sujets.
Les poils commencèrent à pousser autour de la blessure.
Son corp se deformais, son appétit augmentant aussi vite que la fourrure se répondait sur son corp.

Elle se leva,  pris un bâton horné d'un crâne non loin de là et se diriga machinalement,  appelée par un murmure irrésistible.
Elle poussa les grandes portes en métal avant de se retrouver face à cette orbe.
Sphère argentée,  posé en quasi-levitation sur quatre énormes pattes de mulou.
Elle frappa le sol de son bâton une simple fois,  le bruit parcourant la forêt.
Les mulou hurlerent en coeur.
Elle se tenait la,  droite et fière, la nouvelle prêtresse de la lune.
Sugar Davou.
L'un des nouveaux guides de la meute.

_________________
Un murmure dans l'ombre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eddie

avatar

Messages : 53
Date d'inscription : 11/07/2016
Localisation : En enfer

MessageSujet: Re: Écrits d'aventures et autres légendes du monde des Douzes. -Nexilym   Jeu 10 Nov - 23:40

* Vous sentez une présence furtive dans votre dos au moment de tourner les pages,  comme si on tentait de lire au dessus de votre épaules.*

*La calligraphie des écrits semble changer,  d'une plume habile,  nous passons à un trait grossier et tremblant, les feuilles tachés et les couleurs,  presques grises.*


Chapitre 3: Coeur de glace

La pauvre enfants semblait ne plus savoir quoi faire.
En effet, la maladie la rongeait depuis maintenant tant d'années.
Sa peau se marbrais de rouge de temps à autres,  sa voix devenait rauque, tout ceci l'inquiétait.
Elle vécu son enfance avec, le mal prenant le dessus,  tuant et allongeant sa vie,  l'empêchant de mourir.
Elle luttait jours après jours,  traquant la raison de ses maux.

Seulement, elle fut rassuré,  de nombreuses choses lui vinrent en aide.
Combien de fois, son corp avais lâcher ? Combien de fois l'avais t-on relevé ?
Oui,  on lui avait tout donner,  et elle se rememorais tout cela avec qu'on lui reprennent.
"vas y" pensais t-elle,  ne fait pas dan la dentelle.
Puis le néant.
La maladie qui la rongeait avait été soignée,  extraite, mais il ne restait en elle qu'un trou béant,  qui fût rapidement combler.
Grâce à son coeur de glace disais t-on.
Elle s'en fichait bien.
Elle allait enfin se reposer.

"Froid....C'est si...froid ?"

*Vous posez votre doigt sur l'encre,  vous appercevant qu'elle n'était pas sèche.*

*Le récit signé d'un N majuscule*

_________________
Un murmure dans l'ombre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eddie

avatar

Messages : 53
Date d'inscription : 11/07/2016
Localisation : En enfer

MessageSujet: Re: Écrits d'aventures et autres légendes du monde des Douzes. -Nexilym   Ven 11 Nov - 0:19

*Petit à petit, vos yeux se perdent dans une myriade de dessins sur une page, des fresques représentant l'Incarnam et une osa, un croquis représentant un iop face à une armée, une mulouve pâle comme la lune...
Après avoir détaché votre regard du dessin, vous vous stoppez sur le quatrième chapitre*

Chapitre 4: Du sang sur le sable.

Voyez vous...les vacances à la mer ne sont pas forcément de tout repos.
Apa rassol la sadida en as payer les frais il y a quelques temps...

Poup Island est une île de pirates bien connu...
Mais Apa se contrefichais de ce genre de choses.
Elle fit venir quelques amis à elle, et se construisirent une pagode non loin de l'eau, face au couchant qui deversais les dernières lueur de sa vie en vagues oranges et rouges sur un ciel zébré de blanc.
La mer était calme, d'un bleu azur en journée, elle se révèle magique la nuit.
Transparente, les nombreuses créatures nocturnes de la région y sont visibles de part leur luminescence naturelle.
Ça et là, quelques bancs de poisson nier, par la, une tortul bleu et au loin, les voiles et les lanpions d'un navir rentrant chez lui.

Après un dîner fort appréciable, amené expressément de sufokia avec un cuisinier de renom, chaqu'un vaquais à ses occupation du soir.
Observer la lune, se promener, se baigner, lire, chanter, boire, tout y était.
Malheureusement pour l'aîné du groupe Depi pé, une magnifique ecaflip, sa promenade au bord de la plage ne fini pas comme prévu en une coupe de Vin célèbre et valant une fortune.
Non, le ressac poussa une masse presque informe sur le rivage. Aux pieds d'Apa et de son ami enutrof entrain de "se distraire".
La peur prenant le dessus, ils se refugierent dans la bâtisse en bambou, palmier et jonc.
Le cadavre ramener semblait avoir été dépecé sur place, étrange fait que voici car... Ce n'était pas une spécialité de l'ile.
La nuit passa tranquillement, laissant de plus en plus de corps nu, les membres détachés et la peau arracher.

Sur neuf, sept personnes furent emporter dans la mort au petit jour.
Apa et l'enu, terrifié s'était réfugier dans un placard.
Le poignée de la porte se mis à tourner, forçant sans arriver à ouvrir. Quelques coups furent donné avant qu'elle éclate en morceaux.

La pagode est maintenant en ruines, quelques gouttes de sang tranchais avec le blanc immaculé du sable.
Une dent triangulaire planté dans une poutre, une lance faite de coquillages et de corail planter au sol et des tombes.
Neufs tombes érigé ici, attendant le bateau du retour.


* Un N encore signé en bas de page.*

_________________
Un murmure dans l'ombre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eddie

avatar

Messages : 53
Date d'inscription : 11/07/2016
Localisation : En enfer

MessageSujet: Re: Écrits d'aventures et autres légendes du monde des Douzes. -Nexilym   Lun 14 Nov - 21:36

*Passon à la poésie maintenant !*
Vous passez en revue la page.
Cette dernière semble plus vieille que les autres, et l'encre comme ce à s'ecailler par endroit.

Chapitre 5: Deux roses à la boutonnière

C'est un trou de verdure où chante une rivière,
Accrochant follement aux herbes des haillons
D'argent ;
où le soleil, de la montagne fière,
Luit :
c'est un petit coin qui mousse de rayons.

Un jeune iop, bouche ouverte, tête nue,
Et la nuque baignant dans le frais wakfu bleu,
Dort ;
il est étendu dans l'herbe, sous la nue,
Pâle dans son lit vert où la lumière pleut.

Les pieds dans les crozolis, il dort.
Souriant comme
Sourirait un enfant malade, il fait un somme :
Nature, berce-le chaudement : il a froid.

Les parfums ne font pas frissonner sa narine ;
Il dort dans le soleil, la main sur sa poitrine,
Tranquille. Il a deux trous rouges au côté droit.

*le texte sera signé d'un N*

L'histoire continue, mais pour vous, le récit s'arrête là.

_________________
Un murmure dans l'ombre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eddie

avatar

Messages : 53
Date d'inscription : 11/07/2016
Localisation : En enfer

MessageSujet: Re: Écrits d'aventures et autres légendes du monde des Douzes. -Nexilym   Jeu 17 Nov - 2:22

*les pages vierges défilent sur toute le reste du livre, vous le reposez donc, déçu. Après avoir tourner les talons, vous vous sentez observer. Vous vous retourner au moment où le livre tombé au sol. Sacré coup de vent ou serait on observer ? Quoi qu'il en soit, vous appercevez le livre ouvert sur un texte brut, sans décoration ou fioritures. *

Le vent soufflait ce soir là.
La cabane, froide, sombre abritait au moins la guerrière aux cheveux de feu. Oui...l'hiver serait dur.
Cela devait faire maintenant deux jours qu'il neigeait sans discontinuer et le froid commençait à se ressentir malgrés le feu qui crepitais faiblement dans l'âtre.
Quelques gouttes d'eau glaciale tombait du plafond pendant que de la mousse poussait sur certaines planches des murs et du sol. "Foutue humidité" pensais t-elle.
Elle tournais une quinzième fois dans sa couverture, tentant de s'approcher du feu pour se réchauffer quand ce dernier fût souffler par un courant d'air.
Elle se releva donc après avoir bataillé avec son duvet et sacrifia sa dernière bouteille d'alcool pour allumer un feu convenable.
Il mit du temps à démarrer, les bûches détrempé n'aident visiblement pas plus qu'un roublagun sous l'eau face à des requinous.
Une fois le bois crépitant, elle décida de ranger ses affaires et de s'occuper, le jour semblait monter malgrés le lourd couvert que représentait les nuages.
Du blanc partout, la neige avait tout englouti.
Pourtant, jamais il ne neige dans cette partie du monde. "Brakmar sous la neige, j'vous jure" pestait t-elle.
En effet, cet endroit si sombre et chaud au sol basaltique n'était maintenant qu'une couverture de doux conton blanc et soyeux à perte de vue.
Elle décida de nettoyer un peu, en effet, ce poste de garde ne servait à rien et la tempête suffisait à décourager les plus braves. Et si ici c'était comme ça, comment ce doit être loin du volcan.
Après avoir nettoyer globalement, elle décida du repas à préparer ce matin.
Elle ne devrait pas avoir à se rationner avant deux jours.
Oui, un compagnon devait arriver d'ici deux jours avec des provisions.
Hélas, plus d'une semaine s'ecoula, moment où elle regardais son dernier morceaux de moggr sécher.
La tempête n'en finissait plus, l'eau avec fait éclaté le bois de chauffage en gelant.
Elle décida de faire brûler le mobilier pour se réchauffer et faire fondre la glace pour enfin boire.
Ses réserves de nourriture s'était épuisé, l'eau n'allait pas manqué mais 'es réservés de bois diminuait à vue d'oeil et il faisait trop froid pour aller en rechercher. Seul solution les meubles.

_________________
Un murmure dans l'ombre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eddie

avatar

Messages : 53
Date d'inscription : 11/07/2016
Localisation : En enfer

MessageSujet: Re: Écrits d'aventures et autres légendes du monde des Douzes. -Nexilym   Jeu 22 Déc - 20:03

*Le récit continuais encore , l'encre a peine sèche.*

Apres avoir utiliser ses dernières resserves de bois , le feu s’éteint , elle restais la , prostrée , en boule dans un coin de la pièce, les dernières braises dans l’âtre luisant dans la pénombre.
La poignée de la porte tournas sur elle même dans un grincement avant qu'un bruit sourd indiquant son ouverture se fit entendre.
Il entrais , congeler , des fagots sur le dos , son sac en mains avant de jeter le bois au sol et de se laisser glisser le long du mur. Apres avoir vaguement salué son interlocutrice , il pesta contre les dieux , ne comprenant pas cette tempête dans un coin aussi chaud.
Il préparas un nouveau feu avant de sortir de quoi manger , peu de choses a en juger par le petit paquet , mais suffisamment pour tenir quelques jours sans avoir faim.
Une fois le repas terminé , ils se calèrent l'un contre l'autre et discutèrent.
Il étais arriver seul , ses compagnons étant tous morts durant la tempête ou l'assaut de quelques créature.
Les jours suivant se ressemblaient tous , la neige tombant encore a gros flocons , le vent s'insinuait toujours entre les planches des murs , quelques perles cristallines gouttant de temps a autre du plafond.
Une semaine s'était écoulée , les provisions s’étaient révéler trop maigres pour tenir le temps de la tempête.
Cela faisait déjà Une quinzaine de jours qu'elle attendais, bloquer ici , il en faudrait encore quelques un's avant que le temps se calme dehors.
Son compagnons décida d'aller chercher de quoi attiser le feu , il revint cependant quelques heures plus tard , avec un peu de bois , en hypothermie , il grelottais , son visage étais aussi pale que la mort et sa peau aussi froid que Sram.
Il mourut dans la nuit , sans souffrance , alors qu'elle tentais de le réchauffer du mieux qu'elle pouvais , oui , il succombât dans ses bras , achevant son moral.
Les jours défilaient encore et encore , la faim la tiraillait pendant qu'elle tentais de protéger le cadavre de son camarade des rongeurs et des insectes.
La faim lui enlevais ses dernières forces quand elle se mit a imaginer que son ancien compagnons pouvais subvenir a ses besoins en combustible et en nourriture.
Elle chassa cette vague de pensée qui selon elle serait de la folie. Qui irais dévorer son ami ?
Surement pas elle , enfin , pas comme ça , pas maintenant ...
Elle se nourrirais encore un peu de rongeurs ou de la mousse poussant sur le bois , puis ...
Elle pensais se tuer , ou sortir pour tenter d’échapper au vent glaciale et a son bombardement incessant de neige.
Quelques jours passaient encore , elle avait graver son journal dans l'abris , sur l'abri pour être précis.
Les murs comme support , son sang comme encre , elle avais peint des pans entiers d’écritures brouillonne , tremblante , les phrases se succédants dans un ordre improbable , presque aussi incompréhensible que leurs significations. Néanmoins , elle survivrais encore un moment , le feu tenait le coup , malgrés la sur abondance de bois qu'elle avais fourrer dans la cheminée.
Elle s’allongeât près du corps en décomposition partielle , lui adressant quelques mots doux , discutant avec son esprit , ses yeux roulant dans leurs orbites.
Deux jours plus tard , ne restait plus que quelques morceaux du cadavre , le reste etant sagement entrain de dorée dans une bonne odeur de viande.
d'aucun n'aurais pu dire de quel animal il sagissait , du phorreur peut être , du moins , l'odeur s'en rapprochais.
Elle croquas dans un morceau , et ceci quelques jours durant , son interlocuteur aura servis a autre chose qu'a apporter du bois finalement.
Dehors le vent ne soufflait plus , la plaine étais recouverte de blanc , quelques taches sombres a quelques endroits , les cendres commençaient déjà a revenir.
Mais elle s'en fichais , elle n'allais pas laisser son ami aux parasites , elle devais le protéger , quitte a le faire disparaître.
Elle fini par sortir un jour ou la neige avait disparut.
Une des dernières de sa race, effrayante , énorme , quelques touffes de poils sur le dos , un museau décharné , tout comme la majorités de son corps qui tombais en lambeau.
Un corps de chasseur mandater par les habitants lui faisait front , une mine de terreur bien affiché pour les un's , du dégoût profond pour les autres et une certaine tristesse chez l'un d'eux, une jeune Sram.
Le combat fut finit avant d'avoir commencer.
Elle trébuchas et s’écroulât , morte , la bête avait périt d'elle même , morte de faim.
Seul la Sram pris la peine de se recueillir sur son corps ,ce dernier redevenant la belle guerrière aux cheveux de feu.
Il connaissait la folie , ses dérives et ce qui arrivait a ceux maudit par les dieux.
Sa sœur étais allongée la , son esprit enfin en paix.
Pres d'une décennie plus tard , elle croupissait dans une cellule d'ou elle sortirais bientôt.
Cependant , elle ignorait que son destin serait forger de la même manière que son aînée quelques années plus tôt, et ce , loin de chez elle , dans une terre froide et reculée , la grotte qui lui servirais un temps de demeure sera bientôt elle aussi peinte du sang de ses frères.

*Le récit s'achevais la , sans plus de détail , mais un sentiment de déjà vu vous habite a la lecture du dernier paragraphe , peut-être juste une impression ... ou peut être une tout autre chose , mais vous êtes convaincu que les choses ne se sont pas arrêter la.*

_________________
Un murmure dans l'ombre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Écrits d'aventures et autres légendes du monde des Douzes. -Nexilym   

Revenir en haut Aller en bas
 
Écrits d'aventures et autres légendes du monde des Douzes. -Nexilym
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Contes et Légendes du Monde des Douze.
» PKM : Diamant & Perle : Éveil des Légendes
» LES AVENTURES DE JACK BURTON...(N2TOYS) 2002
» [BD] Les aventures palpitantes de Skalf le Gnoblar (blabla)
» Trolls et Légendes 2009;10-11-12 avril 2009 à Mons(Belgique)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Clan Fleur :: Section détente :: La taverne du clan :: Histoires et aventures-
Sauter vers: